LES SOIREES LITTERAIRES DE LIVRES EN LOIRE

Dans le cadre d'une soirée avec dîner, notre association accueille un auteur qui sera interviewé par Philippe Chauveau, Journaliste littéraire à Web-tv-Culture.

La présentation de l'auteur et l'entretien se déroulent pendant le dîner en quatre séquences. Il n'y a pas de service à table lors des interventions.

La soirée qui débute à 19h30, se termine par un échange avec les participants et une séance de dédicace.

Ce sont des moments très conviviaux qui permettent des échanges chaleureux avec l'auteur.

Le choix des auteurs se fait en fonction de l'actualité ou de thématiques spécifiques.

Télécharger l'affiche

Jean DES CARS - Journaliste et historien français

Fils du célèbre romancier Guy des CARS et de l'actrice et chanteuse Marta Labarr.
Il descend d'une des plus anciennes familles de France, originaire du Limousin : le village "Les Cars" est à une trentaine de kilomètres de Limoges. Fidèle à la monarchie des Bourbons, cette lignée a compté plusieurs serviteurs de l'Etat.

Après ses études de Droit, Jean des Cars se consacre au journalisme lié à l'Histoire. Il entre comme stagiaire à Paris Match, et à Marie-Claire, puis comme grand reporter au Figaro Magazine. Ensuite, il dirige le Service Patrimoine de Jours de France. Aujourd'hui, il écrit des chroniques pour divers journaux, dont Le Figaro et Valeurs Actuelles, en référence à l'actualité historique.
Jean des Cars a publié de nombreux ouvrages sur les figures mythiques des grandes dynasties européennes, tous traduits dans plusieurs langues.

Parmi ses grands succès : « Sissi ou la Fatalité » Perrin-Prix des Ambassadeurs – Louis II de Bavière, le Roi foudroyé » Perrin- couronné par l'Académie Française – « Eugénie, la dernière Impératrice » Perrin-Grand Prix de la Fondation Napoléon –  « La Princesse Mathilde » Perrin-Prix Napoléon III – La saga des Romanov » Plon – « La saga des Habsbourg » Perrin – « La sage des Grimaldi » Perrin – « La sage des Windsor » Perrin – « La saga des Reines » Perrin – La sage des Favorites » Perrin-Prix Pierre Benoit – Le Sceptre et le Sang : Rois et Reines dans la tourmente des deux guerres mondiales » Perrin – « François-Joseph et Sissi : le devoir et la rébellion » Perrin – « Nicolas et Alexandra, une tragédie impériale » Perrin – Malesherbes, gentilhomme des Lumières » de Fallois-Grand Prix de la Biographie d'Histoire de l'Académie Françoise – « La Tour Eiffel » Album du centenaire Denoël.
Passionné par les grands trains, Jean des Cars a consacré des ouvrages à l'« Orient-Express » Denoël couronné par l'Académie Française, au « Transsibérien » Denoël, aux Trains des Rois et des Présidents » Denoël et un « Dictionnaire Amoureux des Trains » Plon.
Son prochain livre est un « Dictionnaire Amoureux des Monarchies » Plon-Perrin.

Conférencier, Jean des Cars organise et anime des voyages à thèmes historiques.
Il est, Chevalier de la Légion d'Honneur, distinction remise par Alain Decaux, Officier de Mérite Culturel de Monaco, Chevalier de Grimaldi (Monaco) et, depuis l'été 2019, Officier des Arts et Lettres.

 


« Elizabeth II - La Reine »  Editions PERRIN

Cet ouvrage est le premier en français abondamment illustré.
Si Elizabeth II est la femme la plus célèbre du monde, elle est sans doute, en réalité, la moins connue. La souveraine, respectée, souvent adulée, est la femme la mieux informée du monde depuis 67 ans, battant tous les records de longévité et d'âge à la tête de la Monarchie britannique. Depuis son avènement en 1952, Elizabeth II règne sur le temps, ayant su marier la tradition à la modernité. Elle a toujours étonné ses contemporains, restant, par-delà les modes et l'évolution des mœurs, la garante de la stabilité et de la continuité de la couronne. Puisant aux meilleures sources et après de minutieuses enquêtes, Jean des Cars nous plonge dans la vie d'Elizabeth II, de son enfance alors qu'elle n'était pas destinée à régner jusqu'au Brexit où Sa Majesté doit défendre l'unité de son Royaume. Grands et petits épisodes, publics et privés, ayant marqué sa vie et son règne, sont relatés par Jean des Cars : l'abdication scandaleuse de son oncle Edouard VIII (le duc de Windsor), le courage de son père George VI, la Deuxième Guerre mondiale, la vie dissolue de sa sœur Margaret, la décolonisation, les pièges de la Guerre Froide, les rumeurs sur son couple, les mariages et divorces de ses enfants, le cataclysme Diana, la passion des corgis et des chevaux, le courage et le travail immense d'un Chef d'Etat contraint au secret…..
Jean des Cars, l'expert des Cours Européennes, nous invite dans l'intimité de « The Queen ».


Télécharger l'affiche

Cécilia DUTTER - écrivaine et critique littéraire

Romancière et essayiste, Cécilia Dutter est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages parmi lesquels « Lame de fond »- Ed. Albin Michel 2012-, Prix Charles Oulmont de la Fondation de France, « Vivre libre avec Etty Hillesum »-Tallandier 2018-, Prix Louis-Marin, ou encore « La loi du père »-Le Cerf-2019-, son nouvel ouvrage qui vient de paraître.

Ancienne collaboratrice du Magazine des Livres et de La Revue Littéraire, elle a tenu durant deux ans une chronique dans l'hebdomadaire La Vie.

Elle est aujourd'hui critique littéraire pour le mensuel Service littéraire et pour le site Le Salon littéraire. Elle donne également deux billets d'auteur mensuels dans l'hebdomadaire Suisse L'Echo Magazine.

Elle est membre du jury du Prix Simone Veil, du Prix Charles Oulmont de la Fondation de France et du Prix des Romancières, dont elle est vice-présidente.

Elle est présidente de l'Association des Amis d'Etty Hillesum.

 


« La loi du père »  Editions du CERF 21 mars 2019

A travers ce récit autobiographique bouleversant, Cécilia Dutter plonge dans ses souvenirs et relit son histoire familiale chaotique, marquée par la figure d'un père tyrannique décédé il y a quatre ans, pour la comprendre et la réinterpréter à la lueur de la maturité de la cinquantaine.

Comment la petite fille de jadis s'est-elle construite sous la despotique loi du père ? Quelle force a-t-il fallu é l'adolescente, puis é la femme devenue, pour échapper à son emprise ? Quelle empreinte laisse ce père énigmatique et contrasté – aussi jovial à l'extérieur qu'oppressif au sein du huis-clos domestique – sur la femme, épouse et mère de deux filles, qui écrit ces lignes ?

De l'angoisse la plus noire jusqu'à la paix retrouvée grâce au pardon, ce témoignage universel, implacable mais non dépourvu de tendresse, met en lumière la force de la résilience et la transcendance sacrée de la vie.

Télécharger l'affiche

Patrice BLANC-FRANCARD - Journaliste musical et producteur audiovisuel Français
Homme de radio et de télévision

Né à Marseille, Patrice Blanc-Francard entre à la radio au début des sixties, ingénieur du son le jour et critique de jazz et de rock la nuit (à Jazz Hot et Rock&Folk). Animateur sur France Inter, il y produira de nombreuses émissions dans les années 70. A la télé, il a présenté le légendaire « Pop 2 » et fut responsable des « Enfants du Rock » dans les années 80.

 


« Dictionnaire amoureux du Jazz »    Editions PLON

  Un auteur – Patrice Blanc-Francard – élu pour ses compétences attestées, une délicatesse d'écriture et le goût de déambuler dans son paradis privé, en l'occurrence le jazz.

Aujourd'hui, il ouvre les portes de son jardin secret, le jazz : « Déambuler avec passion dans le jazz, ce paradis privé, est l'un de mes grands bonheurs. Mais la musique est assurément un art mystérieux. Et les codes de certaines formes de jazz peuvent parfois sembler incompréhensibles, si l'on ne s'arme pas d'une certaine curiosité, qui je crois est le meilleur défaut du monde. C'est pourquoi, avec cette soixantaine de récits de vie de musiciens et musiciennes, de lieux, d'évènements, de disques cultes, j'ai voulu aborder autrement cette passion de toute ma vie, et faire de ce Dictionnaire amoureux une collection d'aventures, de destins, pour ne pas dire de légendes, qui font la très riche histoire de cette musique ».

Télécharger l'affiche

Lorraine FOUCHET – Marraine de l'association Livres en Loire 

Née en 1956, Lorraine Fouchet explique : « J'ai perdu mon père l'été de mes 17 ans, alors je suis devenue médecin d'urgence au SAMU et à SOS Médecins pour réanimer les papas des autres. J'écris maintenant des histoires où j'imagine des papas vivants. »

Lorraine Fouchet est l'auteur d'un récit, J'ai rendez-vous avec toi, publié en 2014, et de dix-huit romans, dont Entre ciel et Lou, 2016 (prix Ouest, prix Bretagne – prix Breizh et prix Système U), Les Couleurs de la vie (2017) et Poste restante à Locmaria (2018).

Elle vit entre les Yvelines et l'Île de Groix.


Valérie GANS (ou noms de plume Valérie McGarry et Chloé Miller)

Née en 1966, diplômée d'une maîtrise de finance et d'économie de l'Université Paris-Dauphine en 1987, elle travaille durant dix ans dans la publicité. A la suite de son expatriation au Moyen-Orient, elle se consacre entièrement à l'écriture. Mère de deux adolescentes, elle a pour sujet de prédilection la psychologie familiale, de couple, l'éducation, la transmission, la place des hommes et des femmes dans nos sociétés…

Valérie Gans a reçu le Prix Cœur de France en 2017 pour son livre « Emprise » Ed. JC Lattès.

Valérie Gans est depuis 2004 chroniqueuse pour la rubrique hebdomadaire livres de Madame Figaro.

 

« Tout ce que tu vas vivre »  Editions Héloïse d'Ormesson ………….De l'ïle de Groix au cap Horn


Avec son écriture lumineuse, chatoyante et pleine de surprises, Lorraine Fouchet ne craint pas les épreuves que nous réserve l'existence, et nous apprend à les affronter pour profiter de ses petites et grandes félicités.

Une ode réjouissante à la vie !

 


« Sans titre »  Editions JC Lattès……………….Valérie Gans et la beauté du laid !


Entre satire sociale et thriller psychologique, de la quête de la beauté à la fabrication d'un succès, Valérie Gans brosse un tableau au vitriol de notre société. Et si tout ceci n'était qu'une immense manipulation, reposant sur ce qui a toujours fait courir les hommes : l'appât du gain et la vanité ?

Télécharger l'affiche

Evelyne PISIER est née en 1941 en Indochine. Sœur de l'actrice Marie-France Pisier, sa vie résume tous les grands combats de la seconde moitié de XXème siècle : le féminisme, la décolonisation, la révolution cubaine, la lutte contre le racisme, la défense des homosexuels, la critique du totalitarisme… Elle a été l'une des premières femmes agrégées de droit public en France, discipline qu'elle enseigna à l'Université Paris-I-Panthéon-Sorbonne. Directrice du Livre et de la Lecture de 1989 é 1993, au ministère de la Culture dirigé par Jack Lang, elle fut également écrivain et scénariste. Elle est décédée en février 2017.

Caroline LAURENT est née en 1988. éditrice et amie d'Evelyne Pisier, elle co-signe le dernier roman de cette dernière, Et soudain, la liberté. A 30 ans, Caroline Laurent, éditrice au parcours fulgurant, quitte les éditions Les Escales pour les éditions Stock où elle devient Directrice littéraire pour les littératures françaises et francophones. Elle vient de créer la collection romanesque « Arpège ». Agrégée de lettres modernes, elle souhaite désormais aussi écrire.

 


L'histoire de deux femmes puissantes à travers le XXème siècle. L'histoire d'une amitié folle entre une auteure et son éditrice. Un éloge de la transmission.

« Evelyne Pisier voulait raconter l'histoire de sa mère, et é travers elle, la sienne. Une histoire fascinante couvrant soixante ans de vie politique, de combats, d'amour et de drames – le portrait d'une certaine France aussi, celle des colonies et de la contestation, du patriarcat et du féminisme.

Nous étions d'accord : il fallait en faire un roman.
Un roman qui, de l'Indochine en guerre à la Nouvelle-Calédonie des années cinquante, de la révolution cubaine à Mai-68, conte les destinées de deux femmes éprises de liberté. Deux héroïnes modernes et indépendantes, révélées à elles-mêmes par la lecture.
Tout aurait pu s'arrêter un jeudi de février, à la mort d'Evelyne.

Elle avait tissé la trame du livre. Il restait à le mettre en forme.
J'étais son éditrice. Son amie. Elle m'avait confié ses rêves et ses souvenirs.
J'ai terminé le livre. »

 Caroline Laurent

 

Télécharger l'affiche

 

« Nous, la mer,

Ce livre dit la mer, il dit l'aimer, l'avoir toujours aimée : il ne dit pas toute la mer, vaine ambition d'un zozo. Même la grenouille y regarderait à deux fois. Ce livre dit le vieil homme et la mer, la femme et la mer, une lutte contre soi, contre ses rêves, une quête à la vie, à la mort de l'horizon ni près ni loin, une osmose avec les éléments dont l'être humain fait partie – s'il n'est ici-bas le maître du jeu. Ce livre dit la mer et les marins, les écrivains, les travailleurs du grand métier, les artistes charmés, charmeurs, les damnés du poisson. Il dialogue avec l'univers par-dessus les jours et les flots. C'est un coquillage où l'on entend, j'espère, battre le pouls du verbe aimer. Ce livre raconte une histoire océanique, la mienne, il ne prétend jamais connaître la mer ni la réduire à ses cadenas, ses tics, l'exhiber à travers les mots comme une bestiole de foire. J'aime la mer et je m'en souviens, j'y vais, je vous emmène avec moi. J'en suis natif comme tous les êtres vivants de terre et d'eau, je vous fais part de cet amour plus vaste que ma voix, plus humble que mes songes.

Un voyage, oui, autour du monde intérieur que je m'efforce d'encercler quand je prends la mer ou mon stylo. Quand je perds la raison é la barre d'un voilier qui ne réagit plus au vérin du "pilote", et perd la raison lui aussi. Quand une île heureuse vient é moi, donnée comme un livre de vie. Quand c'est crado, les ports, les grèves, les abysses, les gens du fric, quand elle gâche tout, la pollution, quand il étouffe, le corail d'Australie, des Antilles – ou qu'il renaît, squelette radieux. Quand il n'y a plus rien é dire tellement c'est beau, la mer, infiniment beau, et que l'on n'est pas seul au bord de cet infini. Aimer la mer, c'est au minimum être deux, être tous. Aimer la mer c'est "être" – c'est vivre. »

Yann Queffélec

Yann Queffélec obtient le prix Goncourt en 1985 pour son roman Les Noces barbares (Gallimard). Il est aussi l'auteur du Charme noir (Gallimard), de Boris après l'amour (Fayard), de Ma première femme (Fayard) et des Sables du Jubaland (Plon, 2010), du Dictionnaire amoureux de la Bretagne (Plon, 2013), du Dictionnaire amoureux illustré de la Bretagne (Gründ-Plon, 2015), L'Homme de ma vie (Guérin, 2015 – prix littéraire des Hussards 2016).

Télécharger l'affiche

 

Joëlle CHEVE est historienne, spécialiste de la société d'Ancien Régime et de l'histoire des femmes dans le champ du pouvoir. Journaliste pour la revue Historia et chroniqueuse de radio (Europe 1 et RTL) et de télévision (Secrets d'Histoire), elle a publié en 2012 Les grandes courtisanes aux éditions First, et sa biographie pionnière de Marie-Thérèse d'Autriche, épouse de Louis XIV, aux éditions Pygmalion-Flammarion, a été rééditée en 2015.

 


Son dernier ouvrage L'Elysée au féminin de la IIe à la Ve République - Entre devoir, pouvoir et désespoir, publié en octobre 2017 aux éditions du Rocher, propose, à travers une trentaine de portraits, une réflexion sur la place et le rôle de la Première dame, entre nostalgie monarchique, égalitarisme républicain, traditions sexistes, féminisme et violence médiatique.